Durables energies

Les diagnostics immobiliers à faire réaliser absolument

Vous êtes propriétaire ou occupant d’un bien immobilier : celui-ci peut souffrir de différentes anomalies au fil du temps, anomalies dont vous êtes peut-être au courant, ou que vous ignorez. Il est donc important de les détecter le plus tôt possible et de prendre les mesures correctives y afférentes. Cela pour votre propre sécurité et pour conserver votre bâti en état, évitant ainsi sa dégradation prématurée. De plus, un bien salubre, peu énergivore et respectueuse de l’environnement peut être à l’origine de revenus locatifs de qualité ou d’une plus-value intéressante à la revente. Pour cela, voici les diagnostics immobiliers que vous devez absolument faire exécuter.

1 – Le diagnostic de performance énergétique

Le DPE a pour but d’évaluer le degré de consommation énergétique du bâti. Il fait ressortir les résultats et les diverses recommandations afin d’améliorer les caractéristiques thermiques du bâti. Par exemple, lancer des travaux d’isolation thermique, d’étanchéité, de ravalement, ou encore poser des équipements fonctionnant à l’énergie renouvelable. Ceci afin de limiter l’émission de CO2 dans l’atmosphère d’une part, et de réaliser plus d’économie sur la facture énergie d’autre part (gaz, électricité, etc.).

Tous savoir sur l'isolation thermique par l'extérieur avec harmonie.

2 – Le diagnostic amiante

C’est un diagnostic obligatoire pour tous les biens immobiliers ayant été construits avant le 1er juillet 1997. La plupart d’entre eux en effet ont été bâtis au moyen de matériaux contenant de l’amiante. Celle-ci est un actif hautement nocif provoquant des maladies incurables, dont celles du poumon. Le diagnostic a donc pour but de repérer la présence d’amiante et d’ordonner éventuellement leur retrait, dans le cas où le matériau amianté aurait subi des dégradations.

3 – Le diagnostic termites et mérules

Les termites sont des insectes qui se nourrissent essentiellement du bois des maçonneries du bâti : poutres, plancher, plafond, portes, plinthes. Leur attaque est silencieuse et invisible puisque ces insectes évoluent à l’intérieur des structures. La mérule quant à elle est un champignon qui attaque les charpentes en bois. Les dégâts causés par ces deux fléaux sont de grande ampleur.

Une envie de discussion, réagissez !

Les publications similaires de "Ecologie"

  1. 29 Août 2019La prime énergie : Le top des aides pour la rénovation énergétique1079 hits
  2. 16 Janv. 2019Achat voiture propre : calculez votre bonus écologique3213 hits
  3. 25 Oct. 2017Nicolas Hulot, ministre de l'environnement veut doper l'agriculture bio1690 hits
  4. 18 Oct. 2017Le lobby de l'agriculture bio entre en bourse1402 hits
  5. 10 Août 2016Le solaire, une vrai énergie durable?2945 hits